Lac de vin

l-d-vin

image de l’auteur

Cent coupes de métal, chacun a pris la sienne ;
Auprès du lac de vin, partons nous promener,
Sous l’éclat du soleil, il semble bouillonner
Dans le vent que surchauffe une ardeur méridienne.

Entre l’homme et le vin, c’est une histoire ancienne,
Et le choeur féminin, par Dionysos mené,
D’amphores bien remplies était environné.
J’en ai pris mon plaisir, autant qu’il m’en souvienne,

Qu’il eût un goût de sucre, ou bien qu’il fût amer,
Sous l’orage en été, sous la neige en hiver,
En respectant, ou non, l’usage et convenance ;

J’aime donc voir un lac en ces magiques lieux,
Car cette robe rouge est plaisante à mes yeux ;
Je suis admiratif de ces vagues qui dansent.