Visages multiples

vis-mul

image de l’auteur

Visages assemblés, chargés d’indifférence,
Sont-ils une dizaine, ou sont-ils des millions ?
Ni dans la soumission, ni dans la rébellion,
Sereine et méditante est leur intelligence.

Ils choisissent leurs mots sans qu’aucun Pygmalion
Ne leur ait exposé le sens des convenances ;
Ils reposent, conscients de leur impermanence,
Sans dicter de message au moindre tabellion.

Le silence constant les grise et les délivre ;
Au passé, au présent, au lointain avenir
Cette absence de voix peut, certes, convenir.

À leur coeur épargnant la fatigue de vivre,
Ils habitent ces lieux, tous calmes, tous pareils,
Et notre éveil, pour eux, n’est qu’un pauvre sommeil.