Lac en pente

l-e-p.png

image de l’auteur

C’est un grand lac, près d’un petit bocage;
Un tel plan d’eau est rare sous nos cieux
Et peu fréquent, d’ailleurs, en d’autres lieux,
Car il s’élève au-dessus de l’herbage.

L’humble pêcheur, en quittant les ombrages,
Le doit gravir, ce qu’il fait de son mieux,
(Mais son bateau est peut-être un peu vieux) ;
L’apaisement se lit sur son visage.

Tout au sommet, le lac dessine un coin,
Mais les poissons si haut ne montent point :
Par aucun d’eux, cette eau n’est estimée.

Le pêcheur vit ici depuis longtemps,
Il a vu plus de soixante printemps
Qui du bocage ont fleuri la ramée.