Ornithocéros

orndb.png

image de l’auteur

Il chante avec une voix douce,
Sa compagnie est un délice ;
Il fait un grand nid tout en mousse
Et, pendant quatre jours, le lisse.

Sitôt la première lueur,
Dès l’aube d’un long jour d’été,
Cet oiseau verse sa sueur
Pour finement le colmater.

Or, touché par le crépuscule,
Il ne peut plus faire grand-chose :
D’ailleurs, ce n’est pas un Hercule,
Ce n’est qu’un diable à langue rose !