Octopode en octobre

oc-en-oc.png

image de l’auteur

Fier de son poil d’azur, de son pelage épais,
Sous le soleil d’octobre, il déambule en paix,
Faisant valoir l’éclat de ses griffes dorées
Que reflètent les eaux des fontaines sacrées.

L’ondine, en observant ce bel animal bleu,
Rêve de le bercer dans ses bras onduleux,
Et, sur la pente humide entrelaçant les danses,
D’initier ce grand fauve aux divines cadences.

L’octopode, n’aimant que sa propre beauté
Cherche une octopodesse, aux dernières clartés ;
Celle dont il aura la douceur maternelle
Pourra vivre avec lui des amours éternelles.