Ours bipolaire

ors-bplr.png

image de l’auteur

Moi, fils du charpentier, je commande au tonnerre,
Et contre les éclairs, j’ai souvent combattu ;
Ma tante m’a jadis de ces dons revêtu,
Qu’on voit passer, le soir, sur son ours bipolaire.

Je survis au désert, brûlant comme une serre,
Car elle m’a transmis la solide vertu
Dont le roi, son ancêtre, autrefois fut pourvu ;
C’est David, qui fut sobre autant qu’un dromadaire.

Or, de m’avoir tenté, le diable est-il fautif ?
Non, car il fit cela par un simple motif :
Il savait que j’allais, dans la plaine embrasée,

Sans avoir emporté gourde ni gobelet,
Pour que ma condition fût métamorphosée :
Je dis qu’il a tenu son rôle de valet.