Petit oiseau rouge

por.png

Image de l’auteur

Cet oiseau, chaque jour, entasse
Des trésors en un vert hallier,
Et, pour fuir ceux qui le pourchassent,
Se perche en haut d’un peuplier.

Si quelques démons le menacent,
Il s’abrite d’un bouclier ;
Aussi quand les corbeaux croassent,
Volant dans l’ombre par milliers.

Cet oiseau jamais ne se lasse
De son cher trésor familier,
Savourant le temps qu’il y passe,
Comme un ivrogne en un cellier.