Trois sourires

smc.png

image de l’auteur

Le sourire céleste est la marque d’honneur,
Le reflet de celui qu’avait le Créateur
Lorsqu’il donna la vie à son cousin le Diable,
Farce du bon vieux temps et blague mémorable.

Le sourire terrestre est parfois infidèle
À ces notes qui font que la vie est plus belle,
Mais il est salutaire à qui lance un pavé
Dans la mare où les vieux ont trop souvent bavé.

Sourire d’inframonde est sourire de garce
Dont je ne saurais plus, aujourd’hui, que penser ;
Mais La Fontaine a dit, en manière de farce,
Que, dans une détresse, il suffit de danser.