Fantômes d’Alésia

alesia.png

image de l’auteur

— Guerrier gaulois, je te connais.
Mais ton corps n’est plus qu’un nuage,
Guerrier gaulois des lointains âges,
Si du tombeau tu revenais !

— Je reviens, car le soleil brille ;
Le paysage a la douceur
De Cléopâtre, ou de ses soeurs,
La gentillesse d’une fille.

— À te voir heureux, je le suis,
J’aime ce monde, et si tu l’aimes,
Nos préférences sont les mêmes :
Buvons ensemble, cette nuit !