Ambigoupil

ambigoupil.png

Image de l’auteur

L’ambigoupil, rôdant parmi les herbes jaunes,
Est improvisateur, ses ruses sont en vrac ;
Or, il ne craint personne, il n’a jamais le trac
Et s’abstient de prier, face aux saintes icônes.

Une proie est un dû, ce n’est pas une aumône;
Au soleil de l’adret, dans le froid de l’ubac,
Il prend le rat terrestre ou le poisson du lac,
Il est l’un des seigneurs de la sylvestre faune.

Les autres animaux ne l’admirent pas tant ;
N’a-t-il jamais pitié de leur coeur palpitant ?
Doit-il ensanglanter l’aurore aux doigts de rose ?

Ils ont écrit sur lui, tant ils le trouvent dur,
D’une encre provenant du jus noir d’un fruit mûr,
Un clair et long recueil d’accusatrice prose.