Haute voltige

chiesa.png

image de l’auteur

Les anges ne sont pas des oiseaux de malheur,
Ce sont joyeux danseurs, tournant sans s’arrêter,
Ils ont ce que l’argent ne peut pas acheter,
Deux beaux yeux qui jamais ne verseront de pleurs.

Ils vivent volontiers sans objets de valeur ;
Ils valsent sans fatigue et sans se tourmenter,
Sans raison de se plaindre ou de se lamenter,
Sans éprouver de lourde ou légère douleur.

Dieu leur donna mission de louange exhaler,
De chevaucher le vent, des grands cieux dévaler,
Angelots dont la vie ne s’alambique pas.

À nous de mal dormir, à nous de larmoyer,
De regretter souvent la tiédeur du foyer,
Mais à nous, toutefois, pinard et bons repas.