Apothicaire de sable

Mimi.png

image de l’auteur

De sa gentille main pesant les friandises,
Ou l’herbe pour aider les gens en mal d’amour,
L’apothicaire noir se démène toujours
Pour offrir à chacun des solutions exquises;

Mais, direz-vous, a-t-il l’aptitude requise ?
Qu’importe, à son conseil, nous avons tous recours ;
Même s’il a envie de nous donner un cours,
Point ne l’interrompons, car ce serait sottise.

Apothicaire heureux, toujours, s’il est de garde,
Proprement s’occupant de ce qui le regarde,
Pour la douleur du monde envahi de pitié,

Car, s’il n’en a merci, il en a sympathie;
Par son érudition, si longuement bâtie,
De l’oeuvre de guérir, il porte la moitié.