L’air et l’inframonde

air-infra.png

image de l’auteur

Même les ours, dans l’air, ont leur ange gardien
Qui vient à leur secours, pour qu’ils fassent le bien :
Mais cet ange du ciel est souvent invisible,
Car il aime dormir en un jardin paisible.

La lune, en inframonde, aime poser ses yeux
Sur tous les promeneurs qui visitent ces lieux ;
Mais parfois, elle évoque une époque en allée
Qui vit au firmament sa forme immaculée.

Si l’inframonde est d’or, et si l’air est d’azur,
Lequel est le plus beau, lequel est le plus pur ?
Chacun des deux possède une atmosphère exquise,
Jamais totalement par un homme conquise.