Lézards de lézardes

9-lzd.png

image de l’auteur

L’art du lézard est ambigu,
Est-ce assortir sa couleur verte
À mon jardin trop exigu,
Ou méditer, la bouche ouverte ?

Je crois que c’est aimer l’air pur
Et ne jamais être morose,
Ainsi qu’un enfant de l’azur
Qui sourit à la belle rose.

Le lézard a de beaux genoux
Pour mieux ramper dans l’herbe blonde ;
Comme les meilleurs d’entre nous,
Il est indifférent au monde.

Advertisements