Méduse volante

med-voll.png

image de l’auteur

La méduse volante, issue du firmament,
Visite le jardin où pousse un fruit magique ;
L’ange double, auprès d’elle, un peu mélancolique,
Étend ses ailes d’or, et plane lentement.

Vers le sommet de l’arbre est le serpent qui ment.
Il voudrait proposer la pomme maléfique
Grâce au charme infini d’un discours diabolique,
Mais la méduse écoute, et n’y croit nullement.

— Que viens-tu faire ici, toi, l’incrédule bête ?
— Je vais de-ci de-là, j’explore ta planète,
Mais pas pour bien longtemps, je m’en irai demain.

(Excusons la méduse, elle n’a pas très faim ;
Tant pis pour le reptile, il ment parfois en vain,
Conclut notre bel ange, en son âme parfaite.)