Trois petits minotaures

rvb.png

image de l’auteur

Ces trois minotaures sauvages,
Les enfants d’un dieu souverain
Et d’une génisse d’airain,
Jamais ne seront en servage.

Jamais ils ne font de victimes
Ni ne sèment le désespoir ;
Mais ils chantonnent, vers le soir,
Quelques polyphonies sublimes.

Or, s’ils mangeaient un jour des roses,
Ils deviendraient dragons fumants
Ou bien, carnivores juments,
Deux funestes métamorphoses.