Hermine et poulpe

poulpe-hmn.png

Image de Cochonfucius

Le poulpe croit voir un miroir
Dans cette lune aux couleurs d’Anne ;
Il la prend pour signe d’espoir.

— Ô poulpe, astronome profane,
Pour la lune as-tu de l’amour ?
Je crains qu’il ne soit sans retour.

— Qui donc s’en vient me sermonner ?
— C’est le crabe, c’est ton dîner.