Ange égaré

13-4-16-a

Image de Cochonfucius

Un pauvre ange s’est égaré,
Il vole au-dessus de la porte.
Aucun archange ne l’escorte,
Que cet ange est désemparé !

Il devait aller à la suite
D’un compagnon, dans le printemps;
Mais, trop léger et trop distant,
Ce compagnon volait trop vite.

Notre ange porte, sans sourire,
Le pain du fournil enchanté ;
Il ne peut rire ni chanter,
Plus triste qu’on ne peut le dire.