Très vieux cochon

Cochon-clefs.png

Image d’Héraldie

Le cochon, semble-t-il, a perdu sa jeunesse,
Mais qu’importe, il réside en son humble maison
Qu’orne un jardin de ville aux belles frondaisons ;
Son âme s’y revêt d’une douce finesse.

Car du destin, jamais il ne crut les promesses ;
Et puis, qu’en ferait-il en sa froide saison ?
Il entre, sur le tard, dans l’âge de raison,
Son coeur se complaisant en sa digne vieillesse.

Son oeuvre se bâtit ainsi, par petits bouts,
Avec nul éditeur il n’a de rendez-vous,
Mais, au fil des longs jours, il gagne en innocence

Peut-être est-ce la fin de toute adversité,
L’épanouissement de la félicité,
La découverte, enfin, de l’art de patience.