Ouvreurs de porte

CAMINO DE SANTIAGO CONCHA LOGO.jpg

Image d’Herald Dick

Ils dosent l’explosif pour que ça frappe fort,
La porte disparaît, du monde était derrière ;
Ils forcent leur chemin d’une façon guerrière,
C’est fort inattendu, dans ce triste décor.

La foule attend la fin, sur le bord du trottoir,
Ils n’ont jamais vu ça, les gens de mon village ;
Soit qu’ils soient ignorants, soit qu’ils aient du courage,
Leurs propos du moment sont teintés d’humour noir.