Danseur au sabre d’or

Sarkozy_Toison-d-or

Image d’Herald Dick

Non, ce sabre n’est pas en cristal de Venise,
Mais en métal doré, alliage dur et fort ;
De me le procurer, je n’eus certes pas tort,
Vous pouvez l’observer, c’est bonne marchandise.

Le père Dupanloup l’a béni, dans l’église ;
Il m’a dit que c’était un unique trésor.
Souvent, vous le savez, cet homme parle d’or,
Et ce qu’il m’en a dit n’est pas une feintise.

Je danse avec mon sabre, et j’oublie le malheur,
Car son noble contact supprime la douleur ;
Je me donne en spectacle, et le public abonde.

Si vous ne savez point vivre dans ce chaos,
Apprenez donc l’adage, en ce poème enclos :
Ayez un sabre d’or, soyez maître du monde.