Seigneur loup de sinople

Belley01

Image d’Herald Dick

Loup de sinople, errant selon sa fantaisie
Au travers des forêts, parmi les fruits tombés ;
Un arbre le salue, d’un branchage courbé,
Le quadrupède vert, alors, l’en remercie.

Pas une seule proie ne fut par lui saisie ;
Car il aime les voir, et non les attraper,
Toujours, il leur sourit, les laissant échapper,
C’est la paisible vie que son âme a choisie.

Honneur à toi, grand loup, frugivore inspiré ;
Le ruisselet, pour toi, se met à murmurer
Dans le calme du soir, des chansons inédites ;

Si tu comprends aussi la langue des roseaux,
Tu aimeras alors les mots que, près des eaux,
En l’honneur de ton nom, cette troupe récite.