Trois âmes de serpents

Bangor_cathedral-Wales

Image d’Herald Dick

C’est le premier serpent, et son âme est robuste,
Elle repose ici, dans l’ombre d’un arbuste ;
Se souvenant toujours de son corps caressant,
Elle dit que le monde était intéressant.

Le deuxième serpent, son âme est sous un chêne,
Quand l’orage survient, son rire se déchaîne,
Rire qui semble issu d’un infernal chaudron ;
Et du coup, le bel arbre échappe au bûcheron.

Le troisième serpent n’aime point la verdure ;
D’un tombeau minéral il cherche la froidure,
Entretenant son âme en ce lieu sépulcral ;
Car il veut méditer, dans le calme intégral.