Trois messagers de gueules

Dusetos_COA

Image d’Herald Dick

Le coursier du passé apporte un imprimé,
Mon âme en le lisant, qui regarde en arrière,
Franchit du souvenir l’intangible barrière,
Retrouvant des endroits et des êtres aimés.

Le coursier du présent, au regard allumé,
Répand sur ma maison sa magique lumière ;
Pendant un bref instant, sa parole est première
Pour dire les bonheurs dont je suis animé.

Le coursier du futur dit, d’une voix sereine,
Comment se poursuivra cette aventure humaine ;
Crois-le, ne le crois pas, ça sera tout pareil.

Qu’ont-ils, ces trois bavards, à me faire des signes ?
Nulle valeur en moi ne m’en a rendu digne ;
Sans trop les écouter, je m’allonge, au soleil.