Chevaux des bûcherons

Holcovice-CZ

Image du blog Herald Dick Magazine

Nous défrichons les bois, ce n’est pas un désastre,
La nouvelle clairière est belle sous les astres ;
La nuit comme le jour, nous vivons au bon air,
Sans redouter l’orage avec ses blancs éclairs.

Nous méritons, vraiment, nos rations de fourrage,
Nous admirons le maître, expert en élagage,
Car, de trancher du bois, c’est un acte important,
C’est un point de repère, en ce monde flottant.

Vas-y, petit cheval, avance à perdre haleine,
Aux encouragements des oiseaux de la plaine :
Quand tu auras fini tes immenses travaux,
Nous pourrons replanter quelques arbres nouveaux.