Un éléphant marchant sur l’eau

Moyen-Ogooué-GAB

Image du blog Herald Dick Magazine

L’éléphant noir, on ne peut pas le prendre ;
Il est furtif en toutes les saisons,
Peut s’évader de toutes les prisons,
Marchant sur l’eau, ce qui vous doit surprendre.

Comment fait-il ? Je ne le puis comprendre,
C’est un défi pour ma pauvre raison ;
Aux dieux du ciel dois en faire oraison,
Qu’en leur sagesse, ils m’aident à l’apprendre.

J’en entrepris une enquête ordonnée,
La fis durer au moins toute une année,
Le résultat n’en fut pas du tout clair.

Mais, comme enfin le public m’y exhorte,
Mon point je vais conclure, en quelque sorte :
Cet éléphant est plus léger que l’air.