Ange aux pieds légers

K4972568-24

Image du blog Herald Dick Magazine

Un ange se tient là, dehors,
Et ses deux pieds sont invisibles.
Tu demandes si c’est possible ;
De t’étonner, tu n’as pas tort.

Le voici qui chante bien fort
Des couplets quelque peu risibles ;
Il prend ses compagnons pour cibles,
Se moquant d’eux sans nul remords.

Ange, on t’aime mieux quand tu dors,
On aime ton souffle paisible,
Car il nous est presque inaudible,
Et tu sais, le silence est d’or.