Sirènes chevalines

ipswich

Image du blog Herald Dick Magazine

Blanche et délicate est leur chair,
Je les écoute se répondre ;
Sirènes chantant de beaux airs
Qui dans la brume vont se fondre.

Crinière ainsi que d’un pur-sang,
Fine bouche et regard très tendre :
Des jours entiers à les entendre,
Mon coeur ne s’en va point lassant.

Les sirènes-juments sont telles,
Aussi bien la nuit que le jour ;
Elles n’ont point d’âme immortelle,
Mais elles baignent dans l’amour.