Astronome aux cheveux d’argent

herschel1

Image du blog Herald Dick Magazine

L’astronome rêveur est allé dans la plaine,
Il a franchi le bois, la dune et le ruisseau,
Il a dit quelques mots sous l’ombrage d’un frêne,
Puis il a contemplé la danse des roseaux.

Il est vêtu, ce jour, d’un vieux gilet de laine ;
Il partage son pain avec quelques moineaux,
Il songe tout le jour aux étoiles lointaines,
Sa planète, pour lui, ce n’est qu’un grand berceau.

Il arpente le ciel pour le mesurer mieux,
Il caresse la voûte avec ses nobles yeux,
Guettant avec patience un astre qui se lève ;

Il reste, au long des nuits, couché sur le gazon,
Il fixe son regard plus loin que l’horizon,
Ce poète obstiné, l’astronome qui rêve !