Simple nef de gueules

Loix

Image du blog Herald Dick Magazine

Loin du port aux longues murailles,
La nef rougit comme un brasier ;
Un gars tient le timon d’acier,
Rêvant de gloire et de batailles.

Cette rouge nef de ferraille
Est des mers le fier destrier ;
Sa coque est comme un bouclier
Dont géante serait la taille.

Sous le tonnerre et sous l’éclair,
La voile se gonfle dans l’air
Où les lys sont des oriflammes ;

Rhinocéros prêt à charger,
Rouge monstre au regard figé,
La nef est la terreur des lames.