Paradis grand-ducal

-Standard_of_the_Grand_Duke_of_Luxembourg

Image du blog Herald Dick Magazine

Ce beau jardin n’est point borné de palissades,
Il y pousse la vigne apaisant les douleurs,
C’est plein de braves gens qui vivent sans frayeur,
Et, entre les repas, s’en vont en promenade.

Tous les oiseaux du ciel y jouent la sérénade ;
Les animaux des bois n’y versent pas de pleurs.
L’abeille est au travail sur les plus douces fleurs,
L’escargot tient son rang de goûteur de salade.

Voyageur, ce jardin, mais il n’attend que toi ;
Tu t’y reposeras sous un beau coin de toit,
Contemplant les fruits mûrs et cent autres merveilles ;

Car c’est la paix qui règne en cet aimable lieu,
Et l’abondance aussi, pour le plaisir des yeux,
Dans le parfum subtil de la grappe vermeille.