Trône de sinople

alderney_detail

Image du blog Herald Dick Magazine

C’est un monarque au coeur placide
Qui lit en un livre argenté ;
Il est épris de liberté,
Il promulgue des lois limpides.

Sa bienveillance est octroyée
Au laboureur sur son sillon,
Au marin sous son pavillon,
À toute foule déployée.

Ah, l’illusoire solution !
Au boulevard, le canon tonne ;
Un hymne magistral résonne,
Celui de la Révolution.