Gardienne de l’Empire

8-Kecskemet

Image du blog Herald Dick Magazine

L’Empire a pour vizir la chèvre belle à voir,
Qui surveille le trône et traque la bévue ;
Elle voit loin devant, car elle a bonne vue,
Et sait les ennemis durement recevoir.

On ne regrette pas qu’elle ait ce grand pouvoir,
Car par elle, on échappe à la guerre imprévue ;
La contrée, sous sa loi, de richesse est pourvue,
Et chaque citoyen se plaît à son devoir.

Tous les ambassadeurs lui font la révérence,
Sa Sainteté aussi s’incline en sa présence ;
Le soir, elle retrouve un gentil bouc poilu

Qui ne néglige pas de la couvrir d’hommages ;
Du bonheur domestique, ils sont la belle image,
Dans la fidélité, sans rien de dissolu.