D’or au château transparent

Bandinelli_stemma(Roma) (1)

Image du blog Herald Dick Magazine

Dans le ciel d’or, à la saison passée,
Furent esprits invisibles, roulant
De transparents matériaux, et coulant
Un fin mortier aux couleurs effacées.

Pierres par eux en hauteur amassées
Font un palais qui n’est point rutilant,
Mais sans couleur, et c’est horripilant,
Nul n’en peut voir une image tracée.

Un tel château est-il abandonné,
Comme est un champ, quand il est moissonné ?
Il est des gens qui de la sorte pensent.

M’en approchant, m’est avis que j’entends
Un châtelain sur sa lyre chantant ;
Mais ce peut être illusoire semblance.