Éléphant triple

Royal_coat_of_arms_of_Laos

Image du blog Herald Dick Magazine

Cet éléphant d’argent habite une planète
Où prospèrent le druide et le jeteur de sorts ;
Des chants immémoriaux y célèbrent la mort
De chevaliers loyaux, de paladins honnêtes.

Au temple, chaque jour, sautillent des squelettes ;
L’éléphant s’en amuse et sa trompe se tord
Tandis que le public sur les gradins s’endort,
Tant son indifférence au spectacle est complète.

Puis s’exprime en ce lieu la sagesse d’une oie
Qui veut communiquer aux fidèles sa joie ;
Et cela peut se faire en deux ou trois beaux vers.

Alors notre éléphant invite les moustiques
À produire avec lui des sonnets fantastiques
Sur sa vision profonde, issue d’un rêve clair.