La fleur et le fruit

troisieme-buveur

Composition de Cochonfucius

Elle est plaisante, elle est bien odorante,
Au jardin d’or, la séduisante fleur ;
Quand la rosée y dépose son pleur,
Elle est baignée de lumière vibrante.

D’excellents fruits, poussant sur d’autres plantes,
Ont su mûrir loin de tous les malheurs ;
Mordre dedans efface les douleurs,
Les plus cachées comme les plus brûlantes.

La fleur, le fruit sont, pour notre plaisir,
Dans ce beau parc, offerts à nos désirs ;
Et la belle ombre, au sein de ces clairières.

On voit venir ici jeunes et vieux,
Chacun goûtant le charme de ces lieux
Et l’incessant babil de la rivière.