Zèle d’une oie

5-7-15-a

Composition de Cochonfucius

Une oie d’or a nagé, vive, bravant Neptune,
Abandonnant ses biens, son logis, son emploi ;
Elle s’en va trouver une terre sans loi,
Une plage inconnue, pour y faire fortune.

Quelle joie d’être loin de la foule importune,
D’aborder des îlots sans seigneur et sans roi,
Des jardins où nul n’a jamais planté de croix,
Où l’on boit du vin frais dans une ombre opportune !

Dans le rouge océan, quelques trolls démentiels
Ont bâti un village assez artificiel,
Quelques maisons d’acier, quelques bulles sans âme.

Car, si cette oie était en danger de mourir,
Ils s’en occuperaient, non pour la secourir,
Mais bien pour la rôtir en la braise et la flamme.