Jeux matinaux

4-7-15-b

Composition de Cochonfucius

La danse des jongleurs et du taureau d’argent
Au tout début du jour éveille la nature ;
La place du village oublie la nuit obscure,
Ce grand jeu divertit les bêtes et les gens.

Le centaure entreprend un parcours diligent,
Contournant du palais la fière architecture ;
Par la suite, il galope et part à l’aventure,
Car son emploi du temps ne compte rien d’urgent.

En contemplant ces jeux, mon faible coeur palpite,
Mon âme s’enthousiasme et mon esprit s’excite
Quand le soleil d’été fait resplendir les murs.

Les merveilleux jongleurs se déchaînent encore,
Ponctuant leurs efforts avec des cris sonores ;
On dirait qu’ils sont prêts à rejoindre l’azur.