Les sept églises

28-6-15-a

Composition de Cochonfucius

De sept églises d’or notre pays s’honore ;
Plus belles n’en sont point, autre part, sous les cieux.
Nous les voyons briller, un régal pour nos yeux,
Ainsi que pour nos coeurs que la piété dévore.

Aussi, nous entendons nos sept clochers sonores,
Aux beaux accords desquels vibrent jeunes et vieux,
Comme jadis vibraient nos louables aïeux,
Comme nos descendants en frémiront encore.

Nous avons d’autres dieux, d’étranges animaux
Qui jamais n’ont daigné vivre dans un enclos ;
Nous devons respecter leur liberté divine.

Mais lequel pourra mieux remettre nos péchés,
Ou le temple brillant, ou l’animal caché ?
Telle est, dans ce pays, la question qu’on rumine.