Trolls de Châteaurenard

Chateaurenard

Composition de Cochonfucius

Habiter un renard, c’est cela seul qui branche
Les invisibles trolls du verger desséché ;
Ils l’ont chargé de murs, de chambres à coucher
Et d’un grand réfectoire, où sont des nappes blanches.

Portés par l’animal vers d’autres horizons,
Ils découvrent toujours de nouveaux coins de terre ;
Ils tiennent compagnie au renard solitaire
Qui va, sans se presser, traversant le gazon.

Il avance, et les trolls se taisent dans la nuit,
Heureux de leur château d’excellente facture ;
Ils n’entendent aucun des bruits de la nature,
Ni l’insecte chantant, ni le vent qui gémit.

Vous êtes bien logés, trolls de Châteaurenard !
Ayant tout ce qu’il faut dans votre domicile,
Votre vie, désormais, vous paraîtra facile,
On vous surnommera « les petits trolls peinards ».

Advertisements