Licorne à bicorne

licorne-a-bicorne

Composition de Cochonfucius

La licorne d’argent, comme elle est sympathique !
Et puis son chapelier, ce n’est pas un idiot,
Il fit un couvre-chef d’un joli matériau,
Je ferais bien un tour dans sa vieille boutique.

Observez cet objet, que maint seigneur aima :
Ce bel équipement, cette coiffure qu’orne
Une ronde cocarde : on l’appelle un bicorne,
Un polytechnicien en traça le schéma.

On peut y ranger l’or, comme dans une bourse ;
Ou des mouchoirs de poche, ou des marrons glacés,
Y porter un amour comme un oiseau blessé,
Ou le plan de Paris, ou la liste des courses.