Cauchemar de lièvre

lievres

Composition de Cochonfucius

Le lièvre, en rêve, soudain tombe
Au pouvoir de trois vieux renards ;
Il prie, pendant son cauchemar,
Que son faible coeur n’y succombe.

Les cruels renards oniriques,
Au long de cette longue nuit,
Narguent cet animal qui fuit ;
Ils ont des propos ironiques.

En rêve arrive un chien de garde,
Et notre lièvre est rassuré
(Même si encore apeuré)
Dans l’éclat de l’aube blafarde.