Monstre cornu

Cheval-Blanc

Composition de Cochonfucius

Auprès des trois chevaux se tient un monstre qu’orne,
Symbole de puissance, une paire de cornes ;
Invisible pour eux, ce monstre les contemple.
Lequel des trois coursiers prendra-t-il pour exemple?

Être un monstre de course, acquérir du mérite
En ce bel hippodrome, en allant le plus vite ?
Il sent, en y pensant, une faiblesse au coeur ;
S’il courait, ce serait sous des regards moqueurs.

Se faire paysan, pour vendre ses efforts,
Aussi, n’en recevoir que peu de réconfort ?
Il sait qu’il n’est pas fait pour une telle ascèse,
Quand il a plu dessus, lourde est la terre glaise.

Ou bien quoi, devenir coursier de l’Empereur,
Entrer dans la bataille en semant la terreur !
Non, le digne modèle est bien le quatrième :
C’est le cheval Victor, écrivant ses poèmes.

Advertisements