Renards libres

10986508_1141768655849206_1752092409871799496_n (1)

Composition de Cochonfucius

Quatre cents prisonniers dans les deux hautes tours ;
Ils n’en sortent jamais, ni la nuit, ni le jour,
Mais pour se divertir, ils guettent en silence
Le sinueux parcours de deux renards qui dansent.

Et plus d’un détenu, dit-on, se croit renard,
Au milieu des grands bois se promenant, peinard ;
Puisque, si l’on n’est pas libre de sa personne,
En se croyant un autre, ainsi, l’on déraisonne.