Lyre de lion

14-5-15-b

Composition de Cochonfucius

Musique incomparable, où prend-elle sa source ?
De l’harmonie céleste, elle semble un reflet ;
Qui fait sonner la lyre ? Serait-ce un troll follet
Cherchant, par ces accords, à charmer la Grande Ourse ?

Au travers du cosmos, les sons prennent leur course,
Au curieux musicien, la lyre se soumet,
Et son inspiration culmine en un sommet ;
Harpagon, s’il passait, lui jetterait sa bourse.

Ce virtuose est là, dès le petit matin,
Je crois que c’est un lion, j’en suis même certain,
Sur le bel instrument, ses lourdes griffes dansent.

Il fera résonner la lyre tout un jour,
Et quand viendra pour lui le moment du retour
Au désert taciturne… Ah, quel heureux silence !