Rêve de lion

11008509_990300497657634_5512438542511379432_n

Composition de Cochonfucius

Le roi des animaux n’en croyait pas ses yeux :
D’invisibles goupils rôdaient dans les parages,
La nuit dissimulant l’azur de leur pelage,
À l’heure où les démons investissent les cieux.

Le monarque est tenté de fuir vers d’autres lieux,
Mais les chemins ouverts lui semblent des mirages ;
Il s’avance pourtant, rassemblant son courage,
Puis il trace sa route, à la grâce de Dieu.

Ce qu’il voit, cependant, ne le rassure guère,
— Il semble que le monde ait perdu ses repères,
Lui dit une banane, en riant franchement.

— Je ne suis qu’un rêveur au jugement fragile,
Tel un fol naviguant sur une nef d’argile,
Tel un roi qui voudrait gouverner en dormant.