Grotte azurée

poulpe

Composition de Cochonfucius

C’est l’antre de la pieuvre, un vrai gouffre d’azur
Où l’imprudent tourteau aveuglément s’avance :
Un bras plein de vigueur le tourmente en silence,
Un estomac reçoit ce morceau, qui est dur.

Le prédateur, ayant avalé de travers,
Perd un peu l’équilibre, et se sent tout bizarre ;
Mais il se rétablit, se versant dare-dare
Un verre d’eau salée, un godet d’eau de mer.

Ce puissant digestif apporte un réconfort
À la pieuvre qu’on voit aussitôt déridée,
Car le bon élixir lui change les idées ;
D’aucuns préféreront un breuvage plus fort.