Sirène du Léman

Sirene-du-Leman

Composition de Cochonfucius

De sa lyre d’argent, la sirène inspirée
Fait surgir un morceau plein de raffinement ;
L’écureuil et le lion dansent divinement,
Leur âme par le son se trouvant chavirée.

Par une quintefeuille est la scène éclairée ;
Le décor est baigné dans son rayonnement ;
Les vagues du Léman, dans leur moutonnement,
Semblent, sur un marché, des foules affairées.

— Compères animaux, vous êtes bons danseurs !
— C’est cette mélodie qui est ensorcelante,
Nous aimerions avoir les dons de notre soeur.

— Sirène, d’où sors-tu cette jolie chanson ?
— J’en tire l’essentiel d’une source excellente :
Je vais au fond de l’eau, j’écoute les poissons.

Advertisements