C’est bizarre

19-4-15-a

Composition de Cochonfucius

Monstre d’azur virevoltant,
Restant à danser bien longtemps
Dans un jardin plutôt barbare,
C’est bizarre.

C’est plein de petits moines noirs,
En promenade on peut les voir,
Puis ils vont chez eux, dare-dare,
C’est bizarre.

Même, on voit des bestiaux volants,
Ce sont des cerfs, ou des élans,
Montant au ciel sans crier gare,
C’est bizarre.

En chantant ce jardin de fous,
Je m’aperçois que, d’un seul coup,
Le vin s’épuise dans la jarre,
C’est bizarre.