Le Chien et les Raisins

b-comme-buveur (1)

Composition de Cochonfucius

Moi, le Chien de Sinople, et Seigneur de la Vigne,
Je suis gardien des fruits dont fermente le sang :
Sur chaque abeille d’or luit, de sable, mon signe
Qui veut dire « impérial », en d’autres mots, « puissant ».

Le chemin de la vigne est une route en terre ;
Quand il y passe un homme, un boeuf ou un cheval,
Je lance un aboiement. Je ne peux pas me taire,
Homme, boeuf et cheval trouvent cela normal.

Plus loin, les paysans échangent des paroles,
Pour annoncer quel jour ils saigneront le porc
Ou mettront le grand coq dans une casserole ;
Ils auront soin de moi, tant que j’aboierai fort.